Comment réduire sa facture énergétique ?

Toutes nos astuces pour mieux consommer et trouver des solutions économiques

Aujourd’hui, face à la crise énergétique il est indispensable d’adopter des « éco-gestes » pour mieux contrôler nos dépenses énergétiques et consommer uniquement ce dont nous avons besoin.

Chaque foyer français possède en moyenne une centaine d’appareils électriques et électroniques. Le gaspillage, le suréquipement ou le manque d’entretien sont des facteurs qui alourdissent la facture énergétique.

Voici quelques gestes qui peuvent faire la différence :

Eco geste

Remplacer les ampoules par des LED

Les LED consomment peu d’électricité et durent longtemps, jusqu’à 40 000 heures. En adoptant cet « éco-geste », j’économise jusqu’à 2%(1) sur ma facture d’électricité annuelle, soit 22€ en moyenne.
 

Éteindre les appareils en veille et débrancher les chargeurs inutiles

Souvent laissés en veille ou en pause, de nombreux appareils consomment inutilement de l’électricité. Selon l'Ademe(2), la mutiplication des objets électriques branchés engendre une augmentation énergétique. Ordinateurs, consoles de jeux, box internet (qui peut consommer 200 kWh par an, soit autant qu’un lave-linge), sont des objets à éteindre après utilisation.

En les éteignant complètement lorsque l’on ne s’en sert plus, j’économise 5%(1) sur ma facture d’électricité annuelle, soit 50€ en moyenne.
 

Éviter d’utiliser son sèche-linge

Faire sécher son linge à l’air libre est la meilleure des solutions. Ne pas utiliser son sèche-linge systématiquement permet de réaliser 3%(1) d’économie sur ma facture d’électricité, soit 30€ par an.

Astuce : pour ne pas utiliser son sèche-linge, il existe une astuce simple et efficace. Privilégier l’essorage avec le lave-linge est plus économe que l’extraction thermique dans le sèche-linge.
 

Décaler l’heure du lave-linge et utiliser le mode éco

En effet, en utilisant son lave-linge ou son lave-vaisselle après 22h00, on réalise de véritables économies. Cette utilisation durant les heures creuses permet de réaliser 3%(1) d’économie sur sa facture d’électricité, soit 30€ par an. En passant du mode « normal » au mode « éco » cela permet 1,2% d’économie supplémentaire.

Astuce : en remplissant intégralement le tambour du lave-linge on utilise moins d’électricité. La demi-charge du lave-linge consomme moins d’eau mais tout autant d’électricité. Cette astuce permet une économie supplémentaire sur sa facture d’électricité annuelle.
 

J’utilise mon ballon d’eau chaude durant les heures creuses

Ne pas laisser le mitigeur en position intermédiaire et utiliser son ballon d’eau chaude aux heures creuses sont des « éco-gestes » indispensables pour faire de réelles économies. Ces gestes représentent 12%(1) de réduction énergétique, soit 110€ d’économie sur ma facture d’électricité par an.
 

Je baisse d’1°C mon chauffage

Selon l'Ademe(2), en maîtrisant la température du chauffage de chaque pièce et en le baissant d’1°C, cela permet de réduire considérablement ma consommation de chauffage. Les températures préconisées sont de 20°C dans les pièces à vivre et de 17°C dans les chambres. Il faut savoir qu’1°C en moins par pièce représente 165€ d’économie sur ma facture énergétique par an.

Astuce : en fermant les inserts de cheminées et en bloquant les entrées d’air froid via les portes qui donnent sur des locaux non chauffés (cave, cellier ou sous-sol) cela permet de préserver les températures optimales dans les pièces de vie et les chambres.
 

Tous ces « éco-gestes » vous permettront d’économiser 407€ par an en moyenne.
 

Neuf ou ancien : où faire le plus d’économies énergétiques ?

Vous hésitez entre le neuf et l’ancien ? Vous ne le savez peut-être pas mais les logements neufs répondent à des réglementations très strictes et présentent des performances énergétiques inégalées !

Si vous optez pour un logement neuf, ce dernier doit respecter un grand nombre de normes qui offrent beaucoup d’avantages et d’économies. Depuis janvier 2013, la norme RT 2012 était la dernière réglementation thermique dans l’immobilier neuf. Cette dernière définissait l’exigence globale en matière de consommation énergétique primaire pour tous les bâtiments neufs. En janvier 2022, la réglementation environnementale RE 2020 affirme une nouvelle volonté de créer des constructions moins énergivores voire qui produiront une « énergie positive ». Cela signifie que ces constructions devront créer plus d’énergie qu’elles n’en consomment.

Toutes ces exigences dans l’immobilier neuf en matière de confort et de consommation énergétique représentent de réelles économies entre le neuf et l’ancien. Un logement ancien nécessite souvent de faire des travaux pour améliorer le confort énergétique sans avoir l’assurance d’atteindre un DPE de catégorie B.

En bref, plus la performance énergétique est bonne, plus le logement est agréable à vivre, économe en électricité et donc attractif à la revente !
 

VINCI Immobilier propose des logements neufs respectant les normes RT 2012 ou RE 2020 pour offrir plus de confort énergétique. Les nombreuses problématiques environnementales nous ont également amené à penser le nouvel habitat de demain ainsi que la conception de bâtiments verts tournés vers la biodiversité et l’énergie positive.
 

(1) Chiffres extraits d'une étude menée par EDF Particulier

(2) Issu du guide de l'Agence pour la Transition Énergétique (Ademe)

 

Découvrez nos actualités

Stratégie bas-carbone des résidences gérées
Quelles sont les dernières nouveautés en matière d’immobilier ?
Les chiffres clés de l’immobilier en 2020