Assurance habitation : bien assurer sa résidence principale

Vous êtes propriétaire d’un logement neuf (ou ancien) ou vous apprêtez à le devenir ? Sachez que votre assurance habitation vous protège en cas de sinistre (dégât des eaux, incendie…). Tour d’horizon du contenu de l’assurance habitation.

Quelle assurance pour un achat immobilier ?


Tout dépend du type d’achat immobilier et des modalités dans lesquelles cette acquisition est réalisée :

  • Si vous financez tout ou partie de votre achat immobilier à crédit, vous devez souscrire une assurance de prêt qui peut être l’assurance dite « Groupe » (c’est-à-dire la police proposée par la banque) ou une assurance tierce souscrite en délégation.
  • Si vous faites construire votre maison, vous devez souscrire une assurance dommage-ouvrage. Cette assurance vous permettra d’être indemnisé plus rapidement du montant des travaux de réparation des dommages couverts par la garantie décennale.
  • Si vous possédez un bien situé en copropriété, vous devez avoir une assurance de responsabilité civile. Par ailleurs, la copropriété doit elle-même être assurée.
  • Si vous êtes propriétaire bailleur, vous n’avez pas d’obligation particulière (sauf celle de vérifier que votre locataire est bien assuré). Vous pouvez, en revanche, souscrire des garanties optionnelles telles que l’assurance propriétaire non-occupant (PNO) ou l’assurance des loyers impayés (ALI).

 

Est-il obligatoire d’avoir une assurance habitation ?


Il n’est pas obligatoire d’avoir une assurance habitation, mis à part si le bien concerné se trouve dans une copropriété. Dans ce cas, le propriétaire doit a minima souscrire une garantie de responsabilité civile (RC).

De plus, si le logement est loué, le propriétaire doit s’assurer que le locataire a bien souscrit une assurance habitation. Une attestation d’assurance habitation doit être fournie par le locataire au moment de l’entrée dans les lieux puis chaque année.

La responsabilité civile, incluse dans l’assurance habitation


En tant que propriétaire occupant, vous êtes tenu d’indemniser financièrement les voisins, passants et tiers pour tout sinistre se déclarant chez vous et leur causant un dommage. De la tuile se détachant du toit pour venir endommager le pare-brise d’une voiture au dégât des eaux, les exemples ne manquent pas.

La garantie à souscrire est la RC, qui prendra en charge le montant des réparations. Tous les occupants du logement sont assurés, y compris les amis et ou la famille de passage. Les préjudices causés à autrui par les prestataires et animaux domestiques seront également pris en charge par la RC.

L’assurance habitation, essentielle à la protection de votre logement


Les sinistres les plus courants sont les incendies, les explosions et les dégâts des eaux. Vous avez tout intérêt à vous assurer, même si la qualité de l’installation électrique et de la plomberie dans un logement neuf diminue fortement ces risques.

Avant d’acheter votre habitation, il est conseillé de se renseigner auprès de la mairie sur les risques de catastrophes naturelles et technologiques. Et, quand bien même la zone serait sans danger, elle n’est pas à l’abri des tempêtes. Prenez le temps de vous informer en amont de la signature.

La solution de l’assurance multirisque habitation


Il est possible d’assurer un logement en responsabilité civile ainsi que contre la plupart des sinistres, en un seul contrat. C’est la formule multirisque habitation qui, en plus de son côté pratique, présente un aspect économique indéniable.

Assurance habitation : renseignez-vous sur les exclusions


Souscrire une formule englobant la couverture de plusieurs risques revient moins cher que de choisir plusieurs garanties séparées à travers, à chaque fois, un contrat différent. La plupart des formules multirisque incluent l’option de cambriolage.

Avant de choisir cette couverture, veillez à prendre connaissance des clauses de la garantie afin de mettre en avant ses limites et restrictions. Certaines des assurances vol ne comprennent ainsi pas l’escalade. D’autres ne couvrent que certains types d’effraction. Enfin, il peut exister des restrictions géographiques : chaque assureur applique sa propre politique.

Les franchises et plafond de l’assurance habitation


Choisir la bonne assurance habitation nécessite de prendre le temps de comparer les franchises et plafonds d’indemnisation appliqués par les différentes compagnies. Inévitablement, les multirisques les moins chères présentent des franchises élevées, voire des clauses restrictives limitant le déclenchement de l’indemnisation par l’assureur. Mieux vaut donc prendre ses précautions avant la signature du contrat, au risque d’aller au-devant de mauvaises surprises.

 

Créez votre espace personnel et bénéficiez de nombreux avantages !

Vous n’êtes pas encore client ? Créez votre projet immobilier en quelques clics : sauvegardez vos recherches, accédez à nos simulateurs et calculettes, consultez l’ensemble de vos documents : plan, guide, brochure, lettre type et projetez-vous dans votre futur logement avec la visite virtuelle.

Vous êtes déjà client ? Suivez les étapes clés de votre projet, consultez l’avancement des travaux, pilotez votre suivi financier et retrouvez vos contacts privilégiés.

Je me connecte

Vous êtes intéressé ? Parlons-en au 0800 124 124